Kiosque

SUR LA LIMITE, VERS LA FIN
Repères sur le théâtre dans la société du spectacle à travers l'aventure du Groupov

Livre de Jacques Delcuvellerie




Auteur : Jacques Delcuvellerie
Date : 2012

Sur la limite, vers la fin

Repères sur le théâtre dans la société du spectacle à travers l'aventure du Groupov

Jacques Delcuvellerie, une coédition Groupov/Alternatives théâtrales

 


Le livre est en vente au prix de 28€ (+ frais de port).
Pour toute commande, envoyer un mail à info@groupov.be

 

 

Pour cette édition, Alternatives théâtrales passe du format habituel de la revue à la réalisation d'un livre reprenant une sélection de textes et entretiens, la plupart écrits ou donnés par Jacques Delcuvellerie et ses proches collaborateurs, mais aussi par quelques témoins privilégiés (Georges Banu, Philippe Ivernel, Martin Mégevand, Jean-Marie Piemme et Claire Ruffin) qui ont suivi les spectacles et la pratique du Groupov depuis une trentaine d'années.
 
 
 

Ce livre n'a rien d'un livre de mémoires, et pourtant il se trouve au cœur de la mémoire. La mémoire de notre génération que l'on sauve à force de l'égrener. Non pas mélancoliquement sur le mode de « l'âge d'or » évanoui mais constamment comme un rappel des racines, comme une persistance dont on ne se dessaisit pas, comme un legs qui nous constitue.

 

 
Georges Banu, Le théâtre de la pensée, extrait de sa préface à la présente édition.
 
 
 

Si, jadis, j'ai eu l'intuition de placer l'ensemble du travail d'Antoine Vitez sous le signe du "théâtre des idées" aujourd'hui je voudrais placer ce livre sous le signe du "théâtre de la pensée". Non seulement le théâtre des idées fulgurantes et épinglées de manière synthétique, mais le processus de la pensée elle-même avec ses détours, ses égarements, ses affirmations. La pensée est un long fleuve "intranquille". Ce livre invite à faire l'expérience de la pensée. Il le rappelle sans cesse, le théâtre de la pensée ne peut être que le fruit de la pensée au théâtre. Les deux se tiennent. Indéfectiblement.

 

 
Georges Banu, Le théâtre de la pensée, extrait de sa préface à la présente édition.
 
 
432 pages