Présentation | Générique | Presse | A propos | Note Intention | Photos | Bibliographie

Les Hommes Debout

Installation | Bruce CLARKE
Façade Maison des Métallos, Paris, du 9 au 13 octobre 2013
Façade de BOZAR, Bruxelles
25 janvier de 17h30 à 23h00




 
À propos /

Rwanda : Les Hommes Debout

 

Eglise de Rwamagama, Rwanda, 2004.Les églises étaient des sites priviligiés des massacres class=

Photomontage du projet sur l'église de Rwamagama, Rwanda

Projet collectif de peinture murale sur les lieux de mémoire du génocide des Tutsi au Rwanda

Voir les images du projet

En savoir plus :
http://uprightmen.wixsite.com/hommesdebout/
http://www.facebook.com/LesHommesDebout

 

Présentation

Le projet artistique et mémoriel « Les Hommes debout » s’inscrit dans le cadre d’une réflexion longue du plasticien Bruce Clarke. Ce projet répond à une demande de la CNLG (Commission Nationale de Lutte contre le Génocide) pour trouver des formes artistiques liées au travail de mémoire à présenter lors des cérémonies de commémoration du génocide des Tutsi du Rwanda de 1994. Ce projet propose la création d’un visuel fort pour marquer les lieux de massacre et de mémoire au Rwanda.

Il s’agit de peindre des hommes, des femmes et des enfants, sur l’extérieur des lieux de mémoire. Les figures, plus grandes que nature – jusqu’à 5 mètres de hauteur, apparaîtront aux passants telles des silhouettes, esquissées mais affirmées. Symboles de la dignité des êtres humains qui ont été confrontés à la déshumanisation qu’implique ce génocide, victimes ou rescapés, ces « Hommes debout » se dressent comme les témoins d’une histoire douloureuse. L’intention est de redonner une présence aux disparus et de restaurer l’individualité des victimes, de leur rendre leur dignité. Le site-même des massacres sera ainsi marqué par ces présences symboliques pour que personne ne puisse les oublier.

Ces « Hommes debout » seront des images emblématiques pouvant être peintes sur divers sites et, au printemps 2014, être reprises partout dans le monde pour les cérémonies du 20e anniversaire du génocide. En effet, ce projet comprend deux objectifs distincts et deux volets de réalisation. Le premier objectif est de donner une image forte et belle au peuple rwandais pour marquer les différents lieux de massacre afin que l’histoire de ces lieux ne soit pas oubliée, et pour affirmer que le peuple rwandais reste debout et digne malgré les épreuves.

 

Le deuxième volet vise à donner une portée internationale au travail de mémoire du génocide de 1994 et au projet des « Hommes debout ». Dans le cadre des 20e cérémonies de commémorations du génocide des Tutsi en 2014, nous souhaitons que d’autres lieux symboliques dans le monde répondent au souvenir d’avril 1994 et recouvrent leurs murs d’hommes debout. La communauté internationale, les grandes nations, l’ONU se doivent de rendre hommage aux victimes, de saluer les rescapés et de se remémorer les implications dans les événements qui ont conduit au génocide au Rwanda. Le but est de faire connaître l’histoire du génocide à la communauté internationale, de sensibiliser l’Humanité entière aux événements de 1994, et de créer un pont entre les Rwandais et le reste du monde

 

 
 
Vingt ans après le génocide des Tutsi du Rwanda qui fit près d'un million de victimes, le plasticien Bruxe CLARKE et le Collectif pour les Hommes Debout rendent hommage à ce million de fois une personne en donnant corps à des hommes, des femmes et des enfants dzbout et dignes.
 
Pour se souvenir et inviter à s’informer, durant l’année 2014, les projections et les kakémonos de ces Hommes debout sont installés tant au Rwanda (en partenariat avec les associations de rescapés et la CNLG*) que dans plusieurs villes à travers le monde (Lausanne, Luxembourg, Genève, Bègles, Paris, Liège, Mons, Bruxelles, Leuven…).
 
 
Le Groupov s'est associé avec Bruce Clarke et  "Les Hommes debout" lors de la 20ème commémoration du génocide, pour en parallèle des représentations de La Cantate de Bisesero, présenter des projections des "Hommes Debout" sur les façades des lieux de représentation -  à la Maison des Métallos, Paris, en octobre 2013 ; sur la façade de BOZAR,  Bruxelles, en janvier 2014 -  ainsi que l'installation de kakemonos géants dans plusieurs villes de Belgique.
Ibuka (Fance, Belgique, Suisse) s'est associé à ce projet.
Plus d'info : www.uprightmen.org
 

*CNLG : Commission Nationale de Lutte contre le Génocide / National Commission For the Fight Against Genocide

 

Installation de kakemonos géants dans plusieurs villes en Belgique et de par le monde :
 
 
° Façade de l'hôtel de Ville de Saint-Gilles (Bruxelles) du 31 mars au 14 avril.

° Maison du Roi, Grand Place de Bruxelles du 7 au 14 avril.

° Place du Marché aux Herbes à Mons à partir du 7 avril.

° Territoires de la Mémoire - Cité-Miroir à Liège, du 10 avril au 14 mai.
° Place Saint-Lambert à Liège, du 29 avril au 19 mai.
 
 
 
        
Ailleurs dans le monde : www.uprightmen.org